Actualités

Le langage non-verbal est indéniablement important dans toute communication. Les gestes en dévoilent parfois plus sur nous que les mots, d’où l’importance de la langue des signes.

Apprendre la langue des signes c’est avant tout s’ouvrir :

Les cours Langue des signes (LSF) ne sont pas uniquement destinés aux personnes malentendantes et à leurs proches. La formation LSF est un excellent moyen de s’ouvrir et de faire preuve d’empathie vis-à-vis de ces personnes et de leur quotidien.

Cette langue offre une expérience sans pareil. En appréhendant la langue des signes, il devient facile de s’ouvrir à cet univers particulier. Et d’ailleurs, la langue des signes française possède beaucoup de similarités aux langues des signes des autres pays, offrant ainsi de nouvelles possibilités d’ouverture.

Le silence favorise la communication, signifiant que la langue des signes a un impact direct sur votre état d’esprit. En effet, pour comprendre la langue des signes, il faut laisser le temps à l’autre de terminer. La suite d’une formation langue des signes développe naturellement un certain sens de l’attention.

Langue des signes : un avantage sur le CV

Apprendre la langue des signes démontre une certaine forme de dynamisme, une capacité d’intégration et une capacité à établir un contact facile. C’est une des raisons pour lesquelles la maîtrise de la langue des signes constitue un atout pour chaque CV.

Désormais, les recruteurs prêtent attention aux compétences et savoir transverses puisqu’ils reflètent notamment le sens de l’effort du futur salarié. Aussi, apprendre le langage des signes aide à se démarquer et renvoie toujours une image très positive de sa personnalité.

Une formation Langue des signes est également très enrichissante pour toute personne souhaitant développer son business en atteignant ses clients. La connaissance de la LSF peut favoriser une évolution rapide au sein d’une entreprise.

Les personnes sourdes et malentendantes sont également des personnes qualifiées de nos jours. Grâce à leurs solides compétences, ils intègrent facilement une entreprise. Ce qui fait que pour communiquer avec eux, il est important d’apprendre la LSF.

Avec plus de 500 000 personnes ayant des troubles de l’audition et de la parole en France, il est fort possible de collaborer un jour avec un collègue malentendant.

Les formations langue des signes financées

Si apprendre la langue des signes était interdit dans les établissements scolaires auparavant, l’état encourage la population à s’y initier en finançant partiellement ou totalement les formations.

Les actifs peuvent financer tous leurs cours de LSF grâce au Compte Personnel de Formation (CPF).

Des financements complémentaires peuvent aussi être perçus selon le statut. Pour les demandeurs d’emploi, il est possible de se renseigner auprès d’un conseiller Pôle emploi pour obtenir l’aide au Retour à l’Emploi ou l’Aide Individuelle à la formation.

Concernant les salariés, il est possible de profiter de son Congé Individuel de Formation (CIF), d’un Plan de formation mis en place par l’entreprise ou d’un financement du Fongecif.

Pour les professions libérales, il est conseillé de prendre contact avec l’Association de Gestion du Financement de la Formation des Chefs d’Entreprises.

Certaines entités comme la mairie, le conseil régional ou départemental octroient des aides pour assurer la formation des actifs.

Généralement, les formations pour apprendre les bases de la langue des signes française (LSF), durent une quarantaine d’heures.